Açaí, Superfood d'Amazonie

Notre projet de protection climatique à Pará au Brésil 

Protection des forêts à Pará, Brésil

C'est un écosystème spécial et unique, la "Várzea" à Pará, dans l'estuaire amazonien. L'île de Marajó est traversée par des cours d'eau, depuis des siècles le paysage a été façonné par de petits agriculteurs. En tant que veine de transport, l'Amazonie favorise l'agriculture arable et l'élevage du bétail, ce qui entraîne à son tour une multiplication des zones déboisées.

Sur 90 000 hectares, le projet Ecomapuá protège la forêt et interdit la déforestation commerciale. Il crée d'autres sources de revenus pour les 94 familles résidentes, par exemple en vendant les fruits de l'açaï. Ce n'est pas seulement populaire au Brésil, c'est aussi de plus en plus populaire dans les pays industrialisés en tant que super-alimentaire. Parce que le projet favorise le développement dans l'une des régions les plus pauvres du nord-est du Brésil, il est certifié par le Verified Carbon Standard et le Social Carbon Standard.

RINA Services S.p.A.
Vérification
Verified Carbon Standard, Social Carbon
Type de certificat
145 000
Volume annuel (t CO2)

Contribution aux Objectifs de Développement Durable de l'ONU (SDGs)

Pas de pauvreté
Amélioration des moyens de subsistance et de la génération de revenus pour 400 familles dans l'une des régions les plus pauvres du Brésil

Faim «zéro»
Création de jardins potagers, d'aquariums et d'élevages de volaille ; les formations à l'apiculture favorisent de nouvelles sources de revenus (par exemple, la vente de miel)

Éducation de qualité
Soutien à une école (repas, salaires des enseignants, infrastructures) ; formation pour les familles locales à la lutte contre les incendies

Égalité entre les sexes
La coopérative de açaí COAMA est composée de plus de 20 % de femmes et dirigée par une femme

Travail Décent et Croissance Économique
Le projet crée 300 emplois dans l’une des régions les plus pauvres du Brésil. Des sources de revenus alternatives sont créées dans les pépinières ainsi que dans le domaine de la production et de la vente des baies d’açaï.

Réduction des inégalités
Les pépinières et la production d'açaí appartiennent aux communautés locales.

Consommation et production responsables
Production d'açaí biologique et d'autres produits agroforestiers durables en remplacement de la déforestation ; certification de l'açaí par le commerce équitable prévue pour 2022

Lutte contre les Changements Climatiques
Préservation de 90 000 hectares de forêt tropicale, soit une économie de 145 000 tonnes de CO2 par an.

Vie terrestre
Une sylviculture durable dans un écosystème menacé, protection de 10 espèces végétales endémiques.

Partenariat pour la Réalisation des Objectifs 
Notre soutien sur le long-terme facilite les projets de développement durable dans les pays du Sud.

Comment protéger le climat par la protection des forêts?

Les forêts stockent du CO2, les forêts tropicales en stockent même beaucoup. Il existe trois méthodes de créer ou de maintenir des forêts comme réservoirs de CO2 pour les projets reconnus en matière de protection du climat :

  • le reboisement et la reforestation ;
  • la gestion durable des forêts : seule la quantité de bois pouvant repousser est récoltée ;
  • une incitation financière à protéger les forêts en tant que réserves de carbone (ce que l´on appelle REDD+).
     

Le promoteur du projet doit veiller à ce que les zones concernées ne soient pas à nouveau déboisées.