Quel est le cycle de vie d'un projet de compensation carbone ? 

Quel est le cycle de vie d'un projet de compensation carbone ?

 

Phase de planification du projet (1-3)

Un projet de compensation carbone a un cycle de vie défini. Pendant les deux premières étapes, le concepteur du projet examine la faisabilité globale du projet, sa conception et son financement. Ensuite, le document descriptif du projet (DDP) est préparé. Il compile toutes les informations de base du projet, notamment son objectif, sa localisation, sa date de mise en œuvre et sa durée.

Validation (4)

Lors de l'étape suivante, le DDP et les informations qu'il contient sont validés par des audits indépendants. Ces auditeurs neutres et agréés doivent être approuvés par le registre du standard en tant qu'organismes de vérification et de validation (OVV), comme TÜV North/South, S&A Carbon LLC. ou SCS Global Services.

Enregistrement (5)

Une fois validé, le projet peut être inscrit auprès du standard, comme Verified Carbon Standard ou Gold Standard.

En savoir plus sur les standards pour les projets.

Suivi (6)

Une fois le projet inscrit, la phase de suivi commence. Les concepteurs du projet surveillent et recueillent alors les données des activités et des avancées du projet. La durée de la phase de suivi varie d'un projet à l'autre et peut s'étaler sur deux ans, mais une documentation sur cinq ou sept ans est aussi possible.

Vérification (7)

À la fin de chaque phase de suivi, un OVV contrôle et évalue si les chiffres et les activités du projet décrits dans le rapport de suivi sont corrects et les vérifie.

Délivrance des certificats de CO2 (8)

Les réductions d'émissions contrôlées lors de la vérification (7) peuvent être délivrées sous la forme de certificats de CO2, une fois la vérification effectuée.

Les étapes de suivi, de vérification du projet et de délivrance des certificats de CO2 se répètent régulièrement et sont donc considérées comme un cycle. 

Retrait des certificats de CO2 (9)

Une fois qu'un certificat a été vendu, il doit être retiré. Ce processus est aussi consigné dans les registres. Quand une compensation est réservée par le biais de ClimatePartner, le retrait du registre est effectué via les outils agréés de TÜV Austria. Le retrait du registre permet de n'utiliser chaque certificat qu'une seule fois, puisqu'il ne peut plus être vendu, et évite donc tout risque de double compensation.