ClimatePartner Founder's Story

Cela est difficile à imaginer aujourd’hui, mais il y a vingt ans, la crise climatique n’était pas la préoccupation numéro un du public. 

Le documentaire « Inconvenient Truth » (une vérité qui dérange) d’Al Gore n’était pas encore sorti au cinéma et peu d’entre nous remplissaient leurs boîtes réutilisables de produits écologiques, même s’il y en avait dans les rayons des magasins. Quand Moritz Lehmkuhl demanda alors un prêt de 5 000 € à ses parents pour lancer sa propre société de protection du climat, ils lui firent un chèque avec une certaine hésitation.

Ses amis secouèrent même la tête : une carrière lucrative dans le secteur de l’investissement bancaire l’attendait et il voulait abandonner tout cela pour une niche verte obscure ?

Moritz restait non seulement convaincu de la gravité du problème mais aussi des incroyables instruments capables d’y remédier. À cette époque, il dirigeait un projet subventionné par l’UE et mettait au point un concept permettant aux entreprises de s’engager pour la protection du climat. Sa passion a convaincu un certain nombre de sociétés de livraison à envisager, puis ultérieurement, à proposer des livraisons neutres en carbone, et c’est ainsi qu’il a vu l’appétit naissant pour le marché les solutions durables, mais aussi une opportunité d’avoir un impact.

Il s’installa dans un appartement de Munich avec une liste de trois clients, réceptionna les commandes par fax et proposa des labels CO2 compensé créés à la main pour leurs produits. Sa vision commençait alors à prendre forme : l’équipe s’est agrandie et en 2011, un ancien camarade de l’université d’économies, Tristan A. Foerster, le rejoint et partage avec lui la fonction de PDG et co-fondateur.

Tristan, qui n’était plus satisfait par le monde du consulting, voulait travailler sur quelque chose de bien plus grand qu’un simple chèque de paie.

Ayant « appris à recycler avant de pouvoir marcher », dit-il, il s’agissait donc d’un ajustement naturel entre les valeurs et les affaires.

Ils ont travaillé sept jours par semaine, faisant du porte-à-porte pour rencontrer des clients potentiels, puis l’équipe ClimatePartner est devenue suffisamment grande pour déménager dans deux appartements conjoints, dans un bâtiment venteux du début du siècle. Mais chaque nuit froide et tardive en a valu la peine : « nous avons toujours su que cela fonctionnerait un jour », affirme Moritz.

Équipe ClimatePartner 2018

« Nous avons toujours su que cela fonctionnerait un jour », affirme Moritz.

Il y a neuf ans, ils répétaient « Je pense que quelque chose se passe sur les marchés » et c’est vers 2015 que quelque chose s’est vraiment passé.

L’UE a obligé chaque grande entreprise à dresser un bilan carbone, ce qui a signifié que les entreprises avaient besoin de leurs chaînes d’approvisionnement pour emboîter le pas. Les petites et moyennes entreprise étaient le point fort de ClimatePartner et c’est ainsi, après être restés silencieux pendant des années, que les téléphones ont commencé à sonner.

Puis le moment décisif en 2018 : ce que Tristan appelle l’« effet Greta Thunberg ». Soudainement, les salles de présentation publiques de Tristan étaient pleines, l’audience plus désireuse et plus engagée à trouver des solutions sur le thème du climat. Les gens commençaient enfin à parler de ce que Moritz et lui avaient vu depuis le début.

Le moment décisif dans la prise de conscience du public venait d’arriver. Les sociétés venaient de comprendre qu’il était temps de faire mieux et, en tant que pionnier expérimenté sur le marché, ClimatePartner a saisi cette opportunité.

Les services se sont élargis : de nombreuses solutions, intégrant également des solutions numériques, ont été développées. 

Presque 20 ans après que Moritz ait demandé un humble prêt à ses parents, plus de 500 collaborateurs ClimatePartner se trouvent dans des bureaux en Europe et en Amérique du nord et sa liste de trois clients a atteint 5 000 sociétés réparties dans plus de 60 pays.  

La vision de ClimatePartner est symbolique : « Un produit CO2 compensé est dans chaque panier. »

« Je veux vivre dans un monde où je pourrai aller dans n’importe quel supermarché du monde et voir des produits CO2 compensé dans les rayons. Je veux que mes enfants sachent qu’il est possible de créer le changement, qu’ils peuvent et doivent faire partie de la solution. » Tristan ajoute : « L’innovation et l’action sont les seuls moyens de sortir de cela. Nous travaillons dur afin de continuer à être les catalyseurs du changement et améliorer les vies à travers le monde, dans les régions qui sont les plus touchées par le changement climatique. Je veux que mes enfants vieillissent dans un monde de l’ère post-carbone, où ils peuvent respirer de l’air plus propre, participer à des travaux verts et simplement sortir dans la rue sans le bruit des moteurs à combustion. Cela est à la portée de tous. Moritz et moi, nous y avons toujours cru. »

Moritz Lehmkuhl, PDG et fondateur

Moritz se consacre à la protection du climat depuis 2003. Alors qu’il dirige un projet subventionné par l’UE, il met au point un concept permettant aux entreprises de s’engager pour la protection du climat. En 2004, il devient auto-entrepreneur, puis fonde ClimatePartner en 2006. Moritz Lehmkuhl est diplômé en gestion de l’Université de Münster, Post Graduate de Harvard University et de l’Indian School of Business. En 2010, il a été élu Young Global Leader par le Forum économique mondial.

Moritz Lehmkuhl

Tristan A. Foerster, PDG et co-fondateur

Tristan dirige ClimatePartner depuis 2011. Diplômé en sciences économiques (Fribourg, Paris), il a été l’assistant personnel de Roland Berger et consultant Banques et assurances. Son expérience inclut la création de services en ligne comme Lycos Europe ainsi que l’internationalisation et le marketing pour le site de rencontres be2 dans plus de 30 pays. Tristan Foerster est le fondateur de plusieurs startups dans le domaine des médias en ligne et du commerce électronique, dont PriceCrash AG.

Tristan Foerster